Auto-consommation

Produisez et consommez votre "propre" électricité.

 

L'auto-consommation comment ça marche ?

Le principe réside toujours dans la pose d'onduleur (ou micro-onduleur suivant le besoin) associé avec des panneaux photovoltaïques, qui produisent de l'électricité en instantanée , mais cette fois raccordé sur le tableau électrique de la maison ! 

La production est  en priorité consommée sur les appareils en service de base (VMC, box internet, Frigo, ...) et ceux que l'on "force" à consommer (Lave Linge, Lave Vaisselle, ..) au bon moment. Si on produit trop le surplus est vendu ou stocké (si batterie) et si on produit pas assez, le fournisseur d'électricité (ex: EDF) vend juste ce que l'on a besoin.

Attention le système ne fonctionne pas sans le réseau électrique du fournisseur. Fin 2019 il sera possible de se passer du fournisseur en cas de coupure d'électricité (Mode BACKUP en teste dans nos bureaux mi 2019 ...............)

Peut-on produire toute
son électricité ?

Non, sans batterie. Par contre il est possible d'optimiser sa consommation la journée: - En programmant soit même sa machine à laver ou lave vaisselle, de préférence autour de 12H (Attention la plus-part du temps il n'est pas possible de piloter la prise de son électro-ménager directement, car celui-ci s'arrête si on coupe et remet l'alimentation ! Les fameux boîtiers pour piloter les Fours, Lave-linge ne marchent pas !!)
- En pilotant le chauffe-eau, pompe de filtration de piscine avec son surplus d'énergie. Pour cela il faudra, de "intelligence" pour piloter tout seul l'équipement. Voir la section DOMOTIQUE ou SMART-R (Visitable dans notre Bâtiment Témoin)
- A venir: pilotage de PAC air-air/ air-eau, charge de la voiture en surplus d'énergie (disponible chez nous fin 2019)

Enfin, une fois que le minimum est fait, il est toujours possible de rajouter des batteries pour booster les moments faibles dans la journée, et bien sûr consommer la nuit.

Facile à mettre en oeuvre ?

  •  Modulable / évolutif en fonction de votre besoin, budget : à partir de 1 panneau grâce à la technologie micro-onduleur. Possibilité de rajouter 1, 2 panneaux, 1 autre kit... Des batteries par la suite si on le veut. Toutes nos installations sont compatibles de base avec des batteries !
  • Installation possible au sol, sur une terrasse, sur toiture au dessus des tuiles...
  • Nous nous occupons bien sûr de tout, démarche MAIRIE, EDF (si contrat de revente surplus), ...

Rentable ?

 

Exemple: Une installation de 3kWc ( 10 panneaux de 300Wc) produira autour de 3600 kWh/an, soit sur 25 ans (durée de garantie des panneaux) : 90 000kWh.
Notre kit posé est à partir de 6200€ttc (aide déduite) soit un coût de production d'électricité de seulement 0.07€/kWh sans augmentation pendant 25 ans !


Combien coûte mon électricité en 2019 et après ?

 

En moyenne autour de 0.18€/kWh, et la commission de régulation de l'énergie (CRE) prévoit une augmentation à 0.24€/kWh en 2023 et 0.36€/kWh en 2026 !

30% d'augmentation sur 10 ans en FRANCE.  Prix en Allemagne 2019: 0.30€/kWh, Espagne 0.25/kWh, Italie 0.21/kWh (source les-echos 30/05/2019)

Et l'écologie dans tout ça ?

 

  • Fabrication Nantaise
  • Réduisez votre consommation d'électricité jusqu'à 50%, votre impact carbone, nucléaire ...
  • Votre production est consommée sur place: aucune perte !
  • Garantie 25 ans.

 

 

Idée n°1 :  10 panneaux (3kWc) produisent 3600kWh/an en moyenne, cela représente une autonomie de 25000km pour la ZOE tout électrique de chez RENAULT !!!

Non seulement vous n'achetez plus de pétrole (moins de problème géopolitique, de pollution, une balance commerciale meilleur pour la France ) mais vous produisez également votre propre énergie (moins de carbone, nucléaire, ...).

Venez le vérifier, dans notre bâtiment FUTURISTE, avec notre parc de voitures électriques et notre car-port solaire !               

Idée n°2:  1H d'ensoleillement sur la planète TERRE, représente l'énergie mondiale consommée pendant 1 an !! Mais le problème c'est intermittence: par définition les énergies renouvelables ne produisent pas forcement au moment où nous en avons besoin. D'où le fameux problème (soit disant insurmontable) de stockage de cette énergie. Pourquoi, soit disant ? Des solutions simples et économiquement viable commencent à arriver:

  • Le stockage sous forme de "batterie chaude": chauffer de l'eau avec l'excès d'énergie pour l'utiliser plus tard: Ballon d'eau chaude connectable (en démonstration dans notre bâtiment !) PAC Air-eau pilotable (déjà disponible gamme HPSU by DAIKIN/ROTEX avec module Smart Grid)

  • Le stockage sous forme de batterie chimique. La fameuse batterie TESLA. Mais aussi votre batterie de votre future voiture électrique ou hybride: soit usagé dans nos maisons (une façon de recycler les batteries qui ont perdues de l'autonomie), soit en pompant/stockant sur nos voitures. Pour information la batterie d'une petite ZOE de chez RENAULT, stocke tout de même 41kWh (version 2018). Pour vous donner une petite notion une famille consomme en électricité autour de 10kWh/jour (sans le chauffage). Par conséquent vous pourriez sans problème consommer une partie de votre batterie/autonomie le soir. Autour de 5kWh, ce qui est déjà beaucoup pour une soirée, et vous ne perdez que 25km d'autonomie... Les voitures dé-chargeables n'existent pas encore, mais cela devrait arriver: Smart Grid V2G en teste. En effet 95% du temps votre voiture est à l'arrêt (chez vous, au travail, ...) et nous avons une énorme batterie qui servira à stocker/fournir de l'électricité pour lisser les pics de consommation, en mode secours, ou pour son utilisation propre.
  • Le stockage avec un volant d'inertie. C'est une idée très vieille qui revient au grand jour. Le principe est très simple, un moteur entraîne une masse en rotation (on consomme donc de l'énergie) et plus tard on freine cette masse (on récupère notre énergie de départ moins un peu de perte). L’intérêt c'est que le produit permet de faire des milliers de cycle sans problème, faible consommateur de produit rare (comme le lithium par exemple), à un prix qui serait très abordable (plus d'info sur une start-up Française  cliquez ici). Un système vieux comme le monde et déjà utilisé dans des produits peu commun comme une formule 1, un tramway, ... (un très beau documentaire d'ARTE  cliquez ici)
  •  (Malheureusement pour l'instant ce système ne semble pas sortir du lot par rapport aux batteries chimiques, mais celui-ci a peut être plus de chance ...)

  • D'autres idées comme l'hydrogène et la fameuse pile à combustible (plus  d'info ici) Personnellement je vois plus cela pour un usage de grande ampleur: stockage dans d'énorme cuve à l'abri d'explosion ,ou dans d'ancienne réserve de gaz dans le sol, ... Mais surtout pour les gros consommateurs que sont les poids-lourds
Idée n°3: Et l'écologie des panneaux, batteries ....
Tout d'abord 95% des panneaux sont recyclés, et l'usine est en France. On expédie pas nos déchets dans les pays pauvres ...
Quant aux batteries, le problème est plus complexe. L'extraction des minerais sera toujours polluant. Même si le problème diminue avec la demande mondiale qui explose, et donc la mise en place de moyen plus "professionnel" pour le cobalt par exemple. Le lithium semble poser moins de problème . Mais une fois en batterie, les minerais sont réutilisables, recyclables. Ce qui n'est pas le cas des énergies fossiles qui sont rejetés dans la nature pour toujours !! Je ne parle même pas des déchets nucléaires qui sont une plaie pour les générations futurs ... Bref, à bien y réfléchir la solution est de loin la moins mauvaise, et nous sommes qu'au début de la recherche en batterie (Batterie ZINC, autres idées ...